Le Kéfir de fruits : nouvelle boisson à base de probiotiques

kefri-de-fruits

Envie de boire quelque chose de frais ? quelque chose de léger ? Tentez le Kéfir de fruits !

Alors cette semaine, j’ai décidé de tenter ma chance en venant vous parler d’une boisson très originale (oui.. j’aime l’originalité !) : le Kéfir de fruits !

Avant de me lancer dans une brève explication étymologique et historique de ce terme (Ô joie !), je préfère tenter de vous « allécher » en vous décrivant directement le goût de ce fameux kéfir de fruits. Si vous aimez les boissons désaltérantes et gazeuses, cette recette devrait vous plaire. Lorsque je réalise mon kéfir, j’obtiens une sorte de limonade faiblement sucrée (car c’est à vous de doser le sucre) et acidulée. J’ai converti le mâle (encore une fois… le pauvre !) et il adore ! On est même tombé d’accord sur le fait que cette boisson ressemblerait presque à un jus de pomme gazeux.

Bon, maintenant que vous avez un aperçu du goût, passons aux choses sérieuses : l’explication.

Comme le présente très bien ce site , le kéfir de fruits s’obtient grâce à la macération de graine de kéfir qui est un aliment vivant composé de bactéries, levures et ferments.

Huuuuummmm me direz-vous ! Mais pas de panique, vous n’avez qu’à vous dire que vous fabriquez votre propre bière sans alcool ! Non ?

Cet aliment vivant possède les qualités d’un probiotique :

  • Effets bénéfiques sur la flore intestinale et le transit
  • Renforce le système immunitaire
  • Riche en vitamines folates
  • Agit également sur le cholestérol, la circulation sanguine, etc.

Plutôt génial non ? En plus d’être bon, le Kéfir fait du bien au Body !!

Seul problème : ça semble difficile à obtenir ! Personnellement, j’ai obtenu une bonne dose de graine par ma mère… Mais j’ai entendu dire qu’en se renseignant auprès des magasins bio, vous pourriez obtenir les bonnes infos pour vous en procurer.

 

Faisons place à la recette du Kéfir de fruits !

Vous trouverez différentes recettes comme ici . Voici celle que j’ai adoptée :

kéfir-de-fruits

 

Pour la préparation d’1,5L de Kéfir de fruits :

  • 1,5L d’eau de source
  • Des figues séchées : certains sites ouvrent le champ des possible (orange, ananas…), personnellement je suis toujours sur les figues et j’en met facilement 5-6
  • 3 grosses cuillères à soupe (j’utilise une spatule en bois en forme de cuillère, donc ce sont vraiment de grosses cuillérées) de graines de Kéfir
  • Un demi citron
  • 2-3 cuillères à soupe (toujours dans ma spatule en bois) de sucre : à vous de voir ce que vous aimez, je fais attention à ne pas obtenir quelque chose d’aussi sucré qu’un soda.

La macération :

  • Je laisse reposer mon bocal à l’abri de la lumière pendant au moins trois jours, le temps que les figues remontent à la surface. J’ai lu sur un site qu’avant les trois jours, la boisson pouvait avoir un effet légèrement laxatif et au-delà de trois jours présentait à l’inverse un effet plus constipant. En gros, la boisson régule en fonction de votre petit point faible digestif ! Je ne pourrais rien vous dire en ce qui concerne la période inférieure à trois jours puisque je ne l’ai pas testé !

La filtration :

  • Ôter les figues de votre bocal et pressez le demi citron dans la préparation. Vous pouvez enfin filtrer le liquide dans la bouteille de votre choix et zou, au frigo !!! Lorsque la boisson est enfin rafraichie, à vous la dégustation !

(photo finale ? )

La dégustation :

  • Je ne bois pas cette boisson comme je pourrais boire un jus de pomme ou de l’eau plusieurs fois par jour. J’utilise le kéfir de fruits comme une sorte de cure et en bois un grand verre maximum par jour, mais tous les jours pour profiter de ses bienfaits ! Attention, ça part vite donc il est utile d’en refaire rapidement après filtration, et ce même s’il vous en reste dans le frigo !

L’analyse :

  • depuis que je bois cette boisson, je digère beaucoup mieux mes repas et suis soulagée de mes anciens ballonnements. A vous de voir l’effet qu’il aura sur vous.

 

ATTENTION

les graines de Kéfir n’aime pas le métal, donc on oublie la passoire en métal, la cuillère à soupe classique et tout autre récipient au maximum. Au départ, j’utilisais tout de même ma passoire en métal… Tant pis ! Maintenant, j’ai un filtre à café en plastique et la spatule en bois. J’entrepose mon mélange en macération dans un grand bocal en verre et je le filtre dans une bouteille en verre !

 

Alors, tenterez-vous l’expérience ??

 

Nina

Laisser un commentaire