Fannie Flagg – La dernière réunion des filles de la station service

fannie flagg la derniere reunion des filles de la station service

La dernière réunion des filles de la station service, Fannie Flagg, 8€ aux éditions Pocket.

Fannie Flagg est une écrivaine et actrice américaine que l’on a notamment aperçu dans Grease ou encore dans Wonder woman.

Cette femme est surtout connue pour avoir écrit le livre « Beignets de tomates vertes ». En effet, celui-ci a été adapté au cinéma en 1991 et a remporté un vif succès.

Synopsis :

Sookie va avoir 60 ans et mène vie bien remplie : un mari parfait, 5 enfants aimants et une mère autoritaire et totalement excentrique. Le mot d’ordre maintenant : REPOS. Mais un jour, elle reçoit une lettre destinée à sa mère et tombe des nues… révélant un secret dont elle n’aurait jamais pu se douter. Cela va l’entrainer dans une profonde remise en question et de nombreuses surprises.

Pourquoi ce livre s’appelle « la dernière réunion des filles de la station service » ?

Une grande partie de l’histoire se base en effet sur une station service menée par des soeurs pendant la guerre. Et lors des derniers chapitres, celles-ci se réunissent à nouveau dans ce lieu chargé d’histoire.fannie flagg la derniere reunion des filles de la station service

Mon avis : 7/20

Si je devais donner une note globale, je dirais 7/20. J’ai été très déçue de ce roman et n’attendais qu’une chose, c’est que ça se finisse (Oui je suis une courageuse, hors de question d’abandonner en route).

Je ne sais pas à quoi je m’attendais, peut-être plus de fun, ou plus d’émotions.

Je l’avais choisi car je souhaitais un roman facile à lire, avec un peu d’intrigue et sur fond féminin. Et j’aimais bien la couverture reprenant des éléments d’époque.

Mais alors là, grosse déception :

Premièrement, l’auteur raconte la vie de Sookie, 60ans, qui découvre un secret sur sa vie, et en parallèle la vie des soeurs de la station service dans les années 30. L’idée est bonne et permet de construire et comprendre tour à tour l’évolution des personnages, MAIS les chapitres sont beaucoup trop courts. On a pas le temps de s’imprégner de l’univers du présent que BIM on doit retourner dans le passé. Du coup, on se perd et se mélange dans tout ça.

Deuxièmement, paradoxalement, j’ai trouvé que l’auteure s’éparpillait trop ou donnait trop de détails sur des choses qui franchement n’étaient pas utiles. L’histoire était trop compliquée, je me suis perdue parmi tous les personnages et n’arrivaient pas à comprendre le besoin de raconter tel ou tel chose.

Troisièmement, parlons de la fin (sans spoil promis) Ça n’en finissait pas: l’intrigue principale résolue, je pensait que Fannie Flagg allait faire un dernier chapitre de Happy End et BASTA! Mais non! Les 5 derniers chapitres traitent de l’après-intrigue, avec une envie d’apporter pleins d’émotions et que l’on sente vraiment que tout le monde est heureux et que la vie est belle etc,… J’ai trouvé ça décridibilisant (et pourtant j’adore les Happy End), comme un besoin de nous garder auprès d’elle, de continuer l’histoire alors qu’il n’y avait plus rien à dire… De plus, le ton employé pour la fin des 5 derniers chapitres annonce clairement la fin de livre. Qu’il y ai un chapitre, et encore un autre,… je n’ai pas compris pourquoi rajouter tout ça, ça n’apportait rien de plus.

Enfin, le titre annonçait un passage clé du livre : « la dernière réunion des filles de la station service », alors qu’il n’en ai rien, ce n’est pas la dernière scène, pas un passage révélateur, ni le fil rouge du livre???

Bref, vous l’aurez compris, je suis déçue et pressée de passer à autre chose.

Peut-être n’étais-je pas en condition pour accueillir ce roman, peut-être n’ai-je pas saisi toutes les subtilités…?

L’avez-vous lu? L’avez-vous aimé?

Bizbiz

Solène

Laisser un commentaire