Bernard Weber – L’arbre des possibles – Book Thérapie #16

bernard-weber-larbre-des-possibles

L’arbre des possibles, Bernard Weber, 6,30€ en pocket aux éditions Albin Michel.

Lorsque je travaillais en librairie, cet écrivain avait beaucoup de succès et une grand place dans nos étagères. Une cousine m’a prêté beaucoup de ces ouvrages donc vous n’avez pas fini d’en entendre parler.

En deux mots, Bernard Weber est un écrivain français qui a un style bien à lui porté sur le conte philosophique, mélant fiction, science, et réalité. C’est l’un des auteurs contemporains les plus lus au monde.

Son livre « l’arbre des possibles » lui a permis de lancer un site web du même nom, espace privilégié qui permet de rechercher ou imaginer les futurs possibles de l’humanité.

Synopsis :

Ce livre est un recueil de 20 nouvelles sous formes de contes, de polars,… Il aborde sous différentes perspectives le devenir du monde.

Pourquoi ce livre s’appelle « L’arbre des possibles » ?

L’arbre est tout un symbole puisqu’il peut être considéré comme le lien entre la terre, les hommes et le ciel. De plus, c’est le « roi » du règne végétal, mais c’est aussi une figure associée à la stabilité, la fécondité,…

Enfin, ses nombreuses branches peuvent métaphoriquement représenter les différents chemins que le monde pourrait prendre.

Mon avis :

Ce qui est vraiment pertinent avec le système de nouvelles, c’est que l’on est tout de suite pris dans l’univers du texte et que ça se lit vite. Par exemple, lire une petite nouvelle avant de dormir permet de ne pas devoir se replonger dedans plus tard. On ne perd pas le fil de l’histoire.

Concernant ce recueil de Bernard Weber en particulier, j’ai vraiment aimé la plupart de ses nouvelles. Pour une novice, je trouve que c’est un bon moyen de découvrir le style d’écriture et l’univers d’un écrivain sans se lancer dans une histoire trop élaborée.

J’ai particulièrement aimé les nouvelles suivantes :

  • Apprenons à les aimer : l’homme devient sujet d’observation pour les extraterrestres. Il est décrit objectivement et nous rend à l’état animal. Les remarques avancées sont drôles et mettent aussi en avant nos failles. Le titre est évocateur : malgré nos défauts, nous devons apprendre à nous aimer et nous respecter.
  • Fragrances : On connait enfin l’origine des météorites en version fantastique, c’est fou ce que les extraterrestres sont ingénieux^^.
  • L’arbre des possibles : également le titre du recueil de nouvelles, l’idée est vraiment bonne : créer une arborescence ou l’on mettra en avant tous les futurs possibles. Cette étude pose des questions de préoccupations actuelles et pourrait peut-être permettre d’anticiper et donc de créer un avenir meilleur.
  • Du pain et des jeux : Suivez un match de football complètement démesuré où la seule règle est de ne pas toucher le ballon avec les mains. Pour le reste, rester en vie est un bon objectif. Bref, une télé-réalité extrême qui rappelle Acide Sulfurique d’Amelie Nothomb ou encore le film Live! qui base un programme sur la roulette russe. Mais ça fait de l’audimat, n’est-ce pas le principal…?
  • L’ami silencieux : où quand l’arbre veut communiquer avec nous…magnifique !

Jouant entre le fictif et le réel, Bernard Weber décline un univers bien à lui que j’ai hâte de retrouver dans un prochain livre.

Vraiment je conseille ce livre à tous, grand lecteurs ou pas, qui aime le scientifique ou les romans, tout le monde y trouvera son compte.

Quelques citations

  •  » Dans le combat humain pour l’élévation de l’esprit, il ne suffit pas de monter le plafond, il faut aussi empêcher le plancher de s’effondrer. »
  • « On n’apprend rien, on se révèle à soi-même des vérités cachées. »
  • Un arbre parle des hommes « J’ai toujours été surpris qu’ils aient à ce point besoin d’exprimer leur existence par la violence. Avant il se tuaient pour manger. Maintenant je ne sais plus pourquoi il se tuent. »

 

Bizbiz

Solène

 

Laisser un commentaire